Carnet de route

Trans – Aubrac 2018 un super Trail vécu en équipe !!!

Le 20/04/2018 par Nicolas

Trans – Aubrac 2018 un super Trail vécu en équipe!!!

 

"5h00 de route, 5h00 de sommeil, 3h00 de course, 17h00 d'accompagnement des coureurs, 6h00 de sommeil et 5h00 de route: un week-end intense, vive le Trail"

En ce week-end du 21 avril, c'est sortie Trail !

Vendredi 20/04 :

13h30 : Départ de Beaugency avec Christian direction Saint-Geniez-d'Olt pour récupérer les dossards de l'équipe EB Montagne et celui de Christian qui fait les 106km seul.

19h00 : Arrivé au Gîte, formalités, déballage des affaires, préparation de nos équipements pour courir, dîner sportif (pâtes / jambon / râpé, bananes).

21h30 / 22h00 : Dodo

Samedi 21/04 :

00h45 : Arrivé du reste de l'équipe (Béatrice, Philippe et Marie-Laure, Christophe) parti à 19h00

4h30 : On se lève avec Christian rejoints par Philippe qui nous emmènera pour 5h15 sur la ligne de départ.

5h30 : On est sur place, le ciel est découvert, il ne fait pas froid mais pas chaud non plus. On se déleste de nos pantalons et manteau avant de passer dans le sas de départ pour les donner à Philippe.

5h45 : j’essaie d'enlever mon pantalon, les chaussures ne passent pas... je m'assoie, j'enlève mes chaussure, mon jogging remets les chaussures, je me lève... et... Philippe est parti... Ça commence bien, je me retrouve avec mon pantalon dans les bras... P'tit coup de stress!

5h55 : je retire mon sac, j'y engouffre mon pantalon tant bien que mal... je suis prêt, ouf.

6h00 : feu d'artifice devant le château, c'est le départ. Avec Christian, on court ensemble jusqu'au 7ème kilomètre.

6h30 : On est bien, il fait très doux, le soleil va se lever, on retire les frontales.

6h45 : La première grosse cote arrive, enfin... nous arrivons à la première grosse cote... Christian me dit qu'il va marcher, de mon côté, je continue à courir, les cuisses peuvent chauffer je vais 25km contrairement à Christian qui doit gérer.(Je n'ai plus la notion des heures) :

Ça y est, je suis dans ma course, les chemins deviennent de plus en plus étroits, plein de grosses pierres et avec un ruissellement d'eau au mieux; c'est boueux. La vue est magnifique, le paysage très vallonné, on passe devant de superbes châteaux et bâtisses, je m'arrête 30s pour prendre des photos.

16ème kilomètre l'équipe est là, sur le bord de la route c'est cool, ils récupèrent mon pantalon, je les informe de quand on s'est séparé avec Christian de manière à connaître les décalages pour pouvoir le suivre tout au long de la journée.

18ème kilomètre, ça monte sévère, je marche et ça me casse les pattes, ça dur facilement 15-20min et je n'aime pas ça, je trouve que j'arrive à avancer quand je marche et ça n'en finit pas.

20ème je suis en haut, on relance la machine, tout en bas j'aperçois Saint-Côme-d'Olt, mon arrivée et 1er ravito pour Christian.

5 kilomètre de descente (env. 20-25min), y a des pierres, de l'eau, de la boue, chemins à vache, ça glisse, c'est technique et ça me plaît. Certains glissent, tombent, on est sale. On retrouve la route, il reste un bon kilomètre, je me dis qu'après ça j'ai fini, j'accélère autant que je peux.

8h45 (j'ai retrouvé la notion du temps) : 2h45 de course en 25km, l'équipe, on m'encourage m'attend sauf Christophe qui est dans le gymnase pour prendre le relais. Je rentre dans le gymnase, Christophe me fait signe, le commissaire scanne mon dossard, scanne celui de Christophe, on se tape dans la main, un bisou de Christophe, et il sort ultra motivé. C'est fini, enfin cette première partie de journée. Je me pose.

9h05 : Christian repart de son 1er ravitaillement, ça à l'air d'aller.

9h45 : l'équipe part suivre Christophe et je fais un aller / retour au gîte pour me changer.

13h00 : j'arrive à Laguiole (point du 2ème relais) où j'en profite pour manger et où j'attends l'équipe qui suit Christophe.

13h25 : je parts à la rencontre de Christophe dans Laguiole, on se retrouve à 800m du gymnase, je l'accompagne dans ses derniers mètres en courant. Christophe est en forme, il est super content du parcours.

13h30 : relais passé à Béatrice qui part très prudemment et très concentrée.

13h31 : Où est Christian, comment on s'organise? (Bon, j'vais raccourcir mon récit, car on s'est couché à 3h00 du matin et il reste encore 10h00 à raconter et pas des moindre... mais fallait venir avec nous pour le vivre!)

15h00 : Après avoir cherché Christian sur le 2ème relais, on le retrouve avec Christophe à Laguiole. Philippe et Marie-Laure sont partis suivre Béatrice d'autant plus que Philippe est le prochain à partir.

15h30 : Christian repart pour sa 3ème étape, nous rejoignons le 3ème relais pour récupérer Béatrice.

16h30 : Béatrice arrive au magnifique ravito gastronomique des Burons après 3 heures de course, satisfaite de sa prestation et des paysages.

Ensuite un petit aller-retour entre Philippe qui semble bien et Christian qui est à mi-chemin du 3ème relais; l'écart entre notre équipe et Christian s'agrandit, ça devient très dur de gérer les 2.

19h00 : 3h30 pour faire ses 17 premiers kilomètres Philippe va beaucoup moins bien, ça descend beaucoup et il souffre. L'équipe décide de rejoindre l'arrivée pour faire les derniers mètres tous ensemble.

21h00 : 105ème kilomètre pour notre équipe, Philippe arrive et on part tous ensemble pour le dernier kilomètre avec Philippe, magique. On passe la ligne d'arrivée tous ensemble après 14h51 de course.

21h01 : Une petite bière pour fêter ça !

21h02 : Mais où est Christian? Nous repartons avec Béatrice et Christophe à la rencontre de Christian, Marie et Philippe rentre au gîte. Un petit coup d'internet, il a passé le 3ème ravito à 19h52.

22h15 : Nous arrivons au 87ème kilomètre, Christian ne devrait pas être très loin, Béatrice et Christophe descendent de la voiture en avance et je pars me garer. 2 minutes après, je vois Christophe venir en courant, Christian est là, assis dans l'herbe... Ça va pas terrible, la nuit est tombée, il n'a pas mangé depuis le 75ème kilomètre...

22h30 : On l'aide à se relever, il se couvre la fraîcheur arrive et il repart en marchant dans les profondeurs de la forêt. Prochaine barrière horaire à 00h30 au 97ème km, notre prochain point de rencontre est au 98ème kilomètre. On y va directement et on calcule : Philippe a mis 3h30 pour arriver au "98ème", Christian est parti à 20h00 du ravito et a mis 2h00 pour aller au 87ème; combien de temps va-t-il mettre : au moins 4h00 donc on a au moins 1h30 à attendre...

22h45 : On arrive au point de rencontre, Christophe nous dit : "si Christian passe la barrière horaire au 97ème, je fais les 7 derniers km avec lui", on approuve. On met un portable à sonner dans une heure et on s’assoupit un peu...

23h45 : Driiiiiiing !!!!!!!!!!!!! On n'a pas beaucoup dormi... On sort de la voiture et on rejoint le chemin. Christophe est prêt, frontale, bâtons.

00h00 : Pas de Christian, les coureurs qui passent titubent... ils ont l'air sur une autre planète... rassurant...

00h15 : Pas de Christian, au loin on voit toujours quelques les frontales qui descendent dans la vallée et pour remonter jusqu'à nous.

00h25 : Pas de Christian, la barrière horaire est dans 5 minutes, de moins en moins de frontales descendent en face...

00h30 : Pas de Christian, la barrière horaire doit être en train de fermer... il y a toujours quelques lumières en face...

00h35 : Pas de Christian, plan de repli : on se dit que Christophe va prendre le chemin du parcours en sens inverse et avec Béatrice on le rejoint en bas par la route en voiture... et là...


00h40 : Notre Christian arrive, fatigué, très fatigué... Il nous dit qu'il a passé la barrière horaire à 00h28, on sait tous que maintenant, il ira au bout. Par contre, ce qu'il l'inquiète plus, c'est sa fesse droite... il nous montre... wow... il est tombé en passant un ruisseau, il a un hématome gros comme un melon..., on géra tout ça à l'arrivée...

00h45 : Christian repart avec motivation accompagné de Christophe, c'est très dur mais ça sent bon la fin.

1h45 : Après avoir croisé Christian et Christophe à 2 endroits où on a senti que ça allait mieux avec l'approche de l'arrivée, depuis le gymnase nous allons à leur rencontre.

1h50 : Les voilà, on sent de la satisfaction chez Christian, il s'applique à relancer et même à courir un peu. On fait les derniers hectomètres tous ensemble (2ème passage vers la ligne d'arrivée pour certains !)

1h54 : On entre dans le gymnase, les quelques personnes présentent applaudissent, ça y est, il a fini. 19 heures 54 minutes de course pour 106km ! Christian est fatigué mais il a le sourire, c'est super.

2h00 : Un petit tour chez les secouristes pour Christian, pendant ce temps, nous en profitons du ravito pour manger du saucisson local, miam !

2h10 : Un peu de récup, une photo pour le finisher et on ne traîne pas, on est tous bien fatigué et il reste les douches à prendre !

3h00 : On arrive au gîte, on fait ce qu'on a à faire et dodo !


La journée de retour du dimanche n'est pas intéressante, je m'arrête là, si vous avez tout lu, c'est bien!

Merci à toute l'équipe et accompagnateur pour ce super week-end, on recommence quand?

Nicolas.







CLUB ALPIN FRANCAIS ETOILE BALGENTIENNE
MAIRIE DE BEAUGENCY
EB MONTAGNE (CHRISTIAN MAHU)
20 RUE DU CHANGE
45190  BEAUGENCY
Permanences :
JEUDI 19h - 21h
Agenda